Le but de ce forum est d'initier les modélistes à la construction des maquettes navigantes.


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le caboteur imaginaire de Solenango

solenango
solenango

Messages : 337
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 74
Localisation : Fort-Mahon (Somme)

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  solenango le Mer 23 Oct 2013 - 17:21

Bonjour à tous Le caboteur imaginaire de Solenango 563289 
J'aimerai avoir votre avis sur le problème suivant:
Je termine actuellement la peinture de la coque de mon caboteur imaginaire, brésilien, années 30, au 1/33° et je me pose la question de la taille à donner aux lettres pour le nom de ce bateau, avant et poupe.
J'ai fait un essai avec du papier décal Holi transparent, le système marche bien, mais je ne suis pas trop satisfait de la taille des lettres.
Alors, à votre avis? En vrai ce bateau ferait une trentaine de mètres.
Merci de vos réponses  Very Happy 

PS: Comme je fais un modèle totalement impressionniste (sensible +++) peut-être dois-je voir ça au feeling? Le caboteur imaginaire de Solenango 718568
solenango
solenango

Messages : 337
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 74
Localisation : Fort-Mahon (Somme)

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  solenango le Jeu 31 Oct 2013 - 23:27

Le caboteur imaginaire de Solenango 563289  à tous
Pas de réponse? Finalement vous avez raison, c'est une réponse et une bonne. Et, sans ironie, je vous en remercie.
Donc j'ai fait au feeling et ça me plait bien. Laughing Laughing Laughing
xtian29
xtian29

Messages : 12044
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 56
Localisation : Far Ouest

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  xtian29 le Ven 1 Nov 2013 - 0:57

Bin c'est étonnant je n'ai jamais vu apparaitre ce post auparavant avec une balise rouge !

j'y reviendrais demain quand j'aurais plus de temps

Le caboteur imaginaire de Solenango 410542 
xtian29
xtian29

Messages : 12044
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 56
Localisation : Far Ouest

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  xtian29 le Ven 1 Nov 2013 - 15:40

Hello Solenango Le caboteur imaginaire de Solenango 563289 

Comme il est trop tard pour une réponse à ta question puisque tu as fait suivant ton feeling.

Peut-être que l'on pourrais voir le résultat ? Et en causer pour les futurs canots ?

Etonnant quand même que ce post ne soit pas apparu comme "nouveau" avec le premier message et puis finalement apparu dans les non lu avec balise rouge, seulement quand le second message a été publié ! Les mystères de l'informatique Le caboteur imaginaire de Solenango 96520 

A+ Xtian Le caboteur imaginaire de Solenango 410542 
FLF-50
FLF-50
Admin

Messages : 2213
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 75
Localisation : Marigny (50)

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  FLF-50 le Ven 1 Nov 2013 - 16:42

Le caboteur imaginaire de Solenango 391561 Le caboteur imaginaire de Solenango 391561 Le caboteur imaginaire de Solenango 391561 

Cela m'est arrivé aussi, certains messages de plusieurs jours, ne ce sont allumés que tardivement, dont celui-ci. Neutral 

OK pour le feeling, en principe la taille du nom est sensiblement  en rapport avec la taille du navire, mais j'ai vu des petits cargos (moins de 90 mètres) avec un nom énorme à la proue, alors que cette même taille était utilisée sur des navires de 180 mètres, (confirmé par des photos de Marius Bar dans les années 60), 30 mètres c'est la taille moyenne des chalutiers de Concarneau dans les années 60, je dirais; copier la taille de lettrage, d'un Marignan, d'un Argo ou d'un Lutèce ne jurera pas.

JCC Le caboteur imaginaire de Solenango 563289


_________________
http://www.miniflotte-50-monsite.com  
Sauvons la mer, ça urge.
solenango
solenango

Messages : 337
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 74
Localisation : Fort-Mahon (Somme)

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  solenango le Ven 15 Nov 2013 - 22:44

Bonjour à tous
Bizarrement je n'ai pas eu d'avertissement pour vos réponses
Photo de la bête

Le caboteur imaginaire de Solenango 2013-112

Photo pas terrible mais c'est un aperçu. Et je m'attends à une volée de bois vert (il parait que ça fait plus mal quand c'est vert Laughing Laughing Laughing ) du genre Le caboteur imaginaire de Solenango 930436 concernant la peinture de ce bateau poubelle.
N'empêche que ça me plait bien.
xtian29
xtian29

Messages : 12044
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 56
Localisation : Far Ouest

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  xtian29 le Ven 15 Nov 2013 - 23:33

Hello Le caboteur imaginaire de Solenango 200151 

La taille du nom me semble correct, peut-être l'épaisseur du trait un peu fine. La coque pourave est sympa avec à la flottaison une zone un peu rouillée ou sale.

Il y a juste les traits gris sensé mettre en avant les abouts de tôles que je trouve bizarres, non réalistes et moches. (désolé Le caboteur imaginaire de Solenango 875552 ) On dirait un mur de brique avec un rejointoyage bien visible

A+ Xtian Le caboteur imaginaire de Solenango 410542 



solenango
solenango

Messages : 337
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 74
Localisation : Fort-Mahon (Somme)

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  solenango le Ven 15 Nov 2013 - 23:56

Hello Xtian Le caboteur imaginaire de Solenango 563289 
Ne soit pas désolé
je m'attendais à bien pire. Laughing 
Ce ne sont pas des traits gris mais rouille (il y a encore un peu de fignolage à faire). L'aspect "mur" est normal compte tenu du platting riveté que j'ai fait (bristol contrecollé).
Mon but étant de faire un bateau poubelle qui ne semble tenir que par la peinture et la rouille j'ai pensé (et vu sur de vieilles photos d'épaves) que la rouille attaquait d'abord aux endroits de jonction.D'où ces traits, non uniformes.
Pour l'ensemble j'ai fait un peu façon impressionniste, ou aquarelle, en peignant par lavis successifs.
Moche? Ben oui. Tu as raison, c'est très loin de ce qui se fait d'habitude.
Une chose que la photo ne rend pas: un effet général de lumière "sunset" qui ne me déplait pas.
Il faudra que je fasse d'autres photos, meilleures.
albertus
albertus

Messages : 3007
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : Belgique

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  albertus le Sam 16 Nov 2013 - 8:20

Hello
moi, les traits, je ne les vois pas gris... mais pas couleur rouille non plus : je vois ça rouge.
Le caboteur imaginaire de Solenango Rouge10
la rouille n'est pas rouge, en fait c'est un mélange de différents bruns, plus ou moins rouges et orangés, en jus plus ou moins concentrés
Pour être certain d'avoir la bonne teinte, on peint avec du vernis transparent mélangé de vraie rouille et avec un PETIT pinceau

Quand on reproduit de la rouille, il faut VRAIMENT observer attentivement où elle se forme et comment elle se forme.
Si par place il y a des coulures, il n'y en a pas partout et elles ne remontent généralement pas.

Bizarrement il n'y a pas de coulures de rouille sous les hublots ou sous le plat bord alors qu'elle suit presque parfaitement le dessin des tôles
Celle que tu as représenté sous les dalots ressemblent plus à ce qu'aurait donné un gros pot de peinture rouge renversé sur le pont et éliminé par là à la raclette !
A la ligne de flottaison, c'est plutôt un mélange sale d'algues et de mazout que je ferais, pas de la rouille

Personnellement, je referais la peinture
pif30
pif30

Messages : 2026
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 69
Localisation : Cévennes - Gardoise

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  pif30 le Sam 16 Nov 2013 - 9:03

Le caboteur imaginaire de Solenango 391561  Bonjour !

Bein le pif il aime bien ( pas la peinture ! ) la vision de cette prou !

@+ pif Le caboteur imaginaire de Solenango 563289 
patdxfr
patdxfr

Messages : 3463
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 57
Localisation : Corse d'en bas

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  patdxfr le Sam 16 Nov 2013 - 9:04

albertus a écrit:Personnellement, je referais la peinture
Je crois que c'est déjà la deuxième fois Smile

100 fois sur le métier ...

pat_2b
solenango
solenango

Messages : 337
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 74
Localisation : Fort-Mahon (Somme)

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  solenango le Sam 16 Nov 2013 - 12:05

Le caboteur imaginaire de Solenango 563289  à tous
et merci de vos réponses
La rouille: Humbrol 100 passé en lavis successifs. La couleur rouge vient de la photo pas terrible. Photo prise juste pour vos avis sur la taille des lettres.
L'échelle 1/33° est un peu petite pour de la vraie rouille, impeccable au 1/15 ou 1/20°, chers à Albertus.
Emplacements: sous les hublots, pas encore faits.
Sous les dalots... j'avoue que ... C'est à revoir.
Le long de la flottaison et remontées: copiés sur des photos où la ligne de flottaison finit par disparaître. Mazout? Non, c'est un vapeur. Les variations de tirant d'eau expliquent cette bande rouillée.
Ceci dit faire et refaire, c'est la base.
Bref, encore du boulot ! cheers 
Et merci de vos conseils
solenango
solenango

Messages : 337
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 74
Localisation : Fort-Mahon (Somme)

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  solenango le Sam 16 Nov 2013 - 22:47

Post Scriptum
Pour Albertus
Toute la pseudo rouille a été faite au petit pinceau. 10cm² à la fois. Beaucoup de temps passé pour un résultat... à refaire
Pour Patdxfr
2ème fois? 3° ou 4° je crois Laughing 
Bref un peu marre de la coque, ça devient lassant. je vais finir le reste. Reprise de coque de temps en autres ou à la fin. sinon ce bateau risque de faire partie de la grande flottille des jamais finis.
Encore merci à vous
albertus
albertus

Messages : 3007
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : Belgique

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  albertus le Sam 16 Nov 2013 - 23:09

Hello Jacques Henri
En fait, l'erreur est de vouloir tout faire de suite
Tu repeins la coque, puis un autre jour tu fais la rouille par exemple des hublots, après avoir bien regardé comment elle coule
Un autre jour, tu fais un dalot, toujours (comme je sais que tu as fait) en comparant avec la réalité
Le lendemain, si le dalot te plait toujours, tu fais les autres, éventuellement en adaptant ta technique au cas ou ça ne te plaisait pas trop

En travaillant ainsi par étapes, tu ne te lasse pas, tu ne t'énerve pas, et tu juges plus facilement jusqu'où tu peux aller pour "poubelliser" le bateau

Ca me rappelle une anecdote :
Un jour, avant mon mariage, j'ai acheté une armoire en bois naturel sur une brocante
Je l'ai peinte en blanc, puis avec du vernis à craqueler pour la vieillir. Une fois craquelée, on passe un jus qui patine l'ensemble.

Quand j'ai eu terminé, tout fier, je l'ai montrée à ma fiancée qui m'a dit :
Waw ! quelle belle armoire ! et elle sera encore mieux quand tu l'aura décapée ! Elle est vraiment dégueulasse !

Le caboteur imaginaire de Solenango 948809 Le caboteur imaginaire de Solenango 948809 
patdxfr
patdxfr

Messages : 3463
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 57
Localisation : Corse d'en bas

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  patdxfr le Sam 16 Nov 2013 - 23:22

ça commençait bien !!!

Tu me diras, la mienne, je l'ai connue sur un caïque et je l'ai balancée par dessus bord, je trouvais qu'elle parlait trop ... (Depuis, elle parle un peu moins et je m'y suis fait ...)

pat_2b
solenango
solenango

Messages : 337
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 74
Localisation : Fort-Mahon (Somme)

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  solenango le Sam 16 Nov 2013 - 23:29

Hello Albertus
Je vais suivre ton conseil (judicieux comme toujours). 2 mois que je suis dessus (il manque un smiley avec un bras oscillant au dessus de la tête pour exprimer le ras le bol Laughing ), ça commence à faire Le caboteur imaginaire de Solenango 14894 Le caboteur imaginaire de Solenango 14894 Le caboteur imaginaire de Solenango 14894 
J'ai bien connu aussi le vernis à craqueler. Je m'en servais pour faire des tableaux "anciens". Une belle repro d'un tableau du moyen age collé sur une belle planche, vernis à craqueler chauffé léger (pour que ça craquelle) puis à l'époque jus de mine de plomb (on n'en trouve plus) dans les craquelures. Ça rendait bien.
Ton armoire devait être belle. Mais les femmes n'est-ce pas? Le caboteur imaginaire de Solenango 930436 
Et dire que maintenant certains ne jurent que par le bois cérusé...
solenango
solenango

Messages : 337
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 74
Localisation : Fort-Mahon (Somme)

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  solenango le Sam 16 Nov 2013 - 23:35

Hello Pat
On m'a raconté dernièrement l'histoire d'un continental qui va d'auberge corse en auberge corse, toujours ravi de l’accueil des dames aubergistes et qui demande à un patron
"Comment faites vous pour avoir des femmes aussi gentilles. A Paris elles font tout le temps la gueule, n'arrêtent pas de râler...
- C'est simple dit le patron, on les élève comme les cochons
- Comme les cochons?
- Oui, au gland et à la châtaigne!"

Sans rancune j'espère.
barbereau
barbereau

Messages : 609
Date d'inscription : 23/09/2011
Age : 62
Localisation : Charente Magnac sur Touvre

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  barbereau le Sam 16 Nov 2013 - 23:44

patdxfr a écrit:ça commençait bien !!!

Tu me diras, la mienne, je l'ai connue sur un caïque et je l'ai balancée par dessus bord, je trouvais qu'elle parlait trop ... (Depuis, elle parle un peu moins et je m'y suis fait ...)

pat_2b
Le caboteur imaginaire de Solenango 563289

Léger Hors Sujet

Tiens ! c'est marrant comme truc. Presque la même chose pour moi.

Connu la mienne en lui faisant faire un tour d'initiation au canoé sur un rivière en crue en fin d'hiver, je lui ai fait connaitre le "retournement" de canoé à cause d'une grosse branche au raz de l'eau.

On ne les voit plus de la même façon quand elles ressortent de l'eau. un peu comme un chat ou un chien détrempé
bebert38
bebert38
Admin

Messages : 1983
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 73
Localisation : grenoble

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  bebert38 le Dim 17 Nov 2013 - 8:59

Le caboteur imaginaire de Solenango 563289 

Une technique souvent employée en ferroviaire:

Marquer les "saletés" ( rouille, suie,...) de façon lourde, ce qui est ton cas.
Passer sur l'ensemble un voile de peinture de la teinte de base ( donc jaune dans ton cas).
Cela atténue les marquages trop fort.
Travailler par voiles très légers successifs pour obtenir l'effet désiré, qui dépend aussi de la distance de présentation.

Bien sur, il faut disposer d'un aerographe.
xtian29
xtian29

Messages : 12044
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 56
Localisation : Far Ouest

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  xtian29 le Dim 17 Nov 2013 - 11:42

Hello Le caboteur imaginaire de Solenango 200151 

Pour revenir au sujet

Je ne vois pas pourquoi marquer de rouille ou d'autre chose les abouts de tôles pour que ça fasse "mur de brique"

Oui bien sûr il peut y avoir une coulée de rouille à certains endroits de ces liaisons entre tôles mais de là à les marquer systématiquement, c'est vraiment moche et pas réaliste du tout

Je trouve que le rendu de la flottaison n'est pas trop mal, je ne comprend pas l'histoire d'Albertus et de ses traces de mazout, c'est un peu absurde, on jetterait le mazout dans la mer comme ça ?

A+ Xtian Le caboteur imaginaire de Solenango 410542 
avatar
Lapin44

Messages : 3889
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 67
Localisation : Saint Brévin les Pins 44250

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  Lapin44 le Dim 17 Nov 2013 - 13:35

Hallo
Il suffit de feuilleter le site http://www.marine-marchande.net/Jourlejour3/AujourleJour-368.htm il y a plein de photos de navires abandonnés, il suffit de s'en inspirer, . Les traces de rouille ne sont pas toujours là ou on les attends;
albertus
albertus

Messages : 3007
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : Belgique

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  albertus le Dim 17 Nov 2013 - 13:46

je ne comprend pas l'histoire d'Albertus et de ses traces de mazout, c'est un peu absurde, on jetterait le mazout dans la mer comme ça ?
Le caboteur imaginaire de Solenango 485452 Le caboteur imaginaire de Solenango 485452 Le caboteur imaginaire de Solenango 485452 Le caboteur imaginaire de Solenango 264956 lol! Le caboteur imaginaire de Solenango 725228 Le caboteur imaginaire de Solenango 891105 
Le caboteur imaginaire de Solenango 6472 Le caboteur imaginaire de Solenango 410542 Le caboteur imaginaire de Solenango 6472
solenango
solenango

Messages : 337
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 74
Localisation : Fort-Mahon (Somme)

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  solenango le Dim 17 Nov 2013 - 17:44

Bonjour à tous Le caboteur imaginaire de Solenango 563289 
et merci de vous intéresser à mon modèle.
Pour répondre à Xtian, mon but n'est absolument pas de faire "mur de brique". Sans doute trop systématique comme tu le dis (moche c'est vrai What a Face , surtout sur fond jaune.). Mais mon idée de faire une quasi épave est-elle réaliste en elle même?
Je suis loin de tout connaître en matière de modélisme (très très loin!!!! Rolling Eyes ) mais je n'ai jamais entendu parler d'une réalisation de ce genre, juste un diorama de bateau-phare échoué  dans RCMarine.
J'ai revu le site Marine Marchande signalé par Lapin et j'y ai retrouvé bien des dalots qui ne sont pas loin des miens (moins quand même....  quoi que). Il y a (documents anciens) un vieux caboteur rouillé (bleu, devant des gazomètres) qui me plait bien. Souvent la rouille parait noire, mais ce doit être à cause de l'éclairage des photos.
Il va sans doute falloir aussi que je blanchisse par plaques, ou en saupoudrage, les œuvres vives pour imiter les anatifes.
Comme dit ce matin à Albertus, je stoppe un moment la coque (je sature). Aujourd'hui et demain, sur mat avant, les haubans (hauban des accusés, ou hauban de la société, au choix  Laughing ).
Après demain sera un autre jour.
Et encore merci à vous tous de vos commentaires et conseils.
xtian29
xtian29

Messages : 12044
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 56
Localisation : Far Ouest

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  xtian29 le Dim 17 Nov 2013 - 18:55

Hello Le caboteur imaginaire de Solenango 200151 

Ce canot, à Sète est là depuis des années, je l'ai moi même pris en photo dans de meilleurs conditions de lumière et en meilleur définition que ces photosci, voilà des bouts de photo pour les détails

Le caboteur imaginaire de Solenango 131117065330649560

Le caboteur imaginaire de Solenango 131117065426538135

Le caboteur imaginaire de Solenango 131117065523181653

Comme tu peux le voir il n'y a aucune généralisation, par exemple il y a des abouts de tôles qui rouillent et d'autres non, des dalots qui pissent la rouille et d'autre moins etc ...

Quoi qu'il en soit, pas cet arrangement façon mur de briques.

A+ Xtian Le caboteur imaginaire de Solenango 410542 
albertus
albertus

Messages : 3007
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : Belgique

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  albertus le Dim 17 Nov 2013 - 21:28

Hello
Regarde les couleurs des photos de Xtian (éclaircies pour y voir quelque chose)

Les teintes sont brunes, pas rouge, et très délavées, avec plus de densité couleur près du point de rouille et qui s'estompe en coulant, donc dégradé vers le bas

Il y a du noir, ou plutôt de l'antracite brunâtre

Les coulures obliques sont bien entendu verticales, c'est du à la perspective de la photo (je précise ça parce qu'on ne sait jamais qui vient lire ici en cachette Le caboteur imaginaire de Solenango 10197 Le caboteur imaginaire de Solenango 485452 Le caboteur imaginaire de Solenango 311890 

Le caboteur imaginaire de Solenango 110

Le caboteur imaginaire de Solenango 210

Le caboteur imaginaire de Solenango 310



regarde maintenant ce que je voulais dire à propos de ta coque

Le caboteur imaginaire de Solenango Rouge110

Contenu sponsorisé

Le caboteur imaginaire de Solenango Empty Re: Le caboteur imaginaire de Solenango

Message  Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 25 Avr 2019 - 11:58